Bouquetins : la colonie réintroduite dans le Champsaur passe la barre des 300 !

304 individus répartis sur 5 communes : les comptages d'hiver permettent de suivre la progression de la population, installée au départ à Champoléon. Les effectifs des nouveaux sites colonisés semblent plutôt stables.

La colonie de bouquetins du Champsaur-Valgaudemar passe tranquillement la barre des 300 individus.

Depuis 17 ans, la colonie est dénombrée chaque hiver. Cela permet de connaître son évolution, la réussite de la reproduction, la proportion de mâles et de femelles, en somme, son état de conservation. La barre des 200 individus avait été franchie en 2012.

Une trentaine de gardes participe à ces opérations, ils sont aidés par des agents d'autres administrations mais également par de nombreux bénévoles.

Ainsi, les trois comptages de janvier 2016 ont permis de dénombrer 304 individus, répartis sur 5 communes. Celle de Champoléon où a eu lieu la réintroduction il y a 22 ans (1994) abrite 76 % de la population.

"Comme on peut le voir sur le graphique, 4 communes sont colonisées depuis 2003, sans pour autant voir les effectifs se développer sur ces nouveaux sites, hormis peut-être le noyau de Jartier situé sur la commune de La Motte-en-Champsaur" explique Rodolphe Papet, garde-moniteur dans le Champsaur, qui coordonne les comptages sur ce site.

Lire la suite de l'article